ŠKODA MOTORSPORT

ŠKODA Motorsport

ŠKODA Motorsport

20. 12. 2018

Champion du monde WRC2 pour la 4e fois consécutive

ŠKODA Motorsport : plus de 115 ans de succès !

À l’Est, il y a du nouveau ! Et il se nourrit chez ŠKODA d’une longue et riche tradition de succès en course. Une histoire qui débute dans la ville fortifiée de Mladá Boleslav grâce à deux pionniers : l’ingénieur Vaclav Laurin et le libraire Vaclav Klement.

Les deux hommes fondèrent en 1895 leur entreprise de fabrication de vélos, puis se lancèrent dans l’aventure de la moto en 1898, puis de l’automobile en 1905. Passionnés de sports mécaniques, ils n’ont pas attendu avant de lancer leurs motos à l’assaut des grandes courses d’endurance européennes de l’époque. Ce fut alors le tour de leurs automobiles de rallye ŠKODA de dévaler les vallées alpines, de briller sur l’exigeant tracé du Monte Carlo, théâtre de performances majuscules dans les années 30, 60 et 70, ou encore de se distinguer dans les courses de voitures du tourisme au début des années 80.

Toujours plus loin, toujours plus vite, la ŠKODA FABIA s’illustre aux quatre coins du monde depuis le milieu des années 2000. Serez-vous alors toujours aussi étonné d’apprendre que ŠKODA vient de conquérir son 4ème titre mondial consécutif en WRC2 ? Sans doute moins. « ŠKODA est fière de sa longue tradition dans les sports mécaniques », explique l’actuel directeur de ŠKODA Motorsport, Michal Hrabánek. « Cette grande histoire nous motive encore aujourd’hui : la ŠKODA FABIA R5 poursuit le succès des ŠKODA Popular Monte Carlo, 130 RS et bien d’autres.“

Vous ne les connaissez pas encore ? En route, on vous emmène à bord de la machine à remporter des courses…

De deux à quatre roues…

Dès leur première incursion en compétition, les motos Laurin & Klement (L&K) démontrèrent leur fiabilité, et surtout leur incroyable rapidité. En 1901, le pilote Narcis Podsedníček remporta le Paris-Berlin à une telle vitesse… que le chronométreur officiel n’eut pas le temps de se rendre à temps sur la ligne d’arrivée ! L’armoire à trophées se remplit à toute vitesse en 1903, année où les motos L&K s’imposèrent sur 32 des 34 courses dans lesquelles elles furent engagées. 1905 fut également une année exceptionnelle. Non seulement les motos L&K s’imposèrent lors de la course d’endurance Saint-Pétersbourg – Sébastopol, mais elles remportèrent également la Coupe Internationale de Dourdan, qui faisait à l’époque figure de championnat du monde. Et avec la manière ! La vitesse moyenne de la moto L&K fut supérieure à celle du vainqueur de la catégorie auto…

Comme un passage de témoin, c’est sur quatre roues que s’écrit la suite de l’histoire. Elle débuta par une série de victoires dans les grandes épreuves alpines dès 1908 ainsi qu’une participation à la seconde édition du Rallye de Monte-Carlo en 1912. À la suite de la fusion entre L&K et ŠKODA en 1925, la jeune marque décroche la seconde place au rallye de Monte-Carlo en 1936 (catégorie 1500 cm3) à bord de la ŠKODA Popular décapotable. « Avec son châssis tubulaire innovant, ses suspensions indépendantes et une boîte-pont révolutionnaires, elle était à bien des égards en avance sur son temps », explique non sans fierté Michal Velebný, du musée ŠKODA . Suite à cet exploit, la Popular remporta de nombreuses autres courses, en Europe comme en Amérique du Sud, avant que n’éclate la Seconde Guerre Mondiale.

Les voitures de course les plus rapides de l’Est !

Malgré le rideau de fer, le savoir-faire tchèque en termes de voitures de course ne se dément pas. En 1958, le prototype de course ŠKODA 1100 OHC fait fureur avec ses lignes pures, sa carrosserie rouge, sa vitesse de pointe de 200 km/h et sa répartition optimale du poids entre l’avant et l’arrière. Du fait de la situation politique, ses succès furent circonscrits à l’Europe de l’Est, de la Tchécoslovaquie à Leningrad. Mais à l’Ouest, c’est une autre ŠKODA, l’OCTAVIA, qui s’illustre lors de l’édition 1961 du Monte-Carlo. Emmenées par un équipage finlandais et un équipage norvégien les deux ŠKODA font le doublé en catégorie 1.3 L. Une performance qui sera rééditée 16 ans plus tard par celle que l’on surnommait alors avec fierté « la Porsche de l’Est » : la ŠKODA 130 RS.

« La ŠKODA 130 RS a façonné la réputation de la marque. Donner naissance à cette voiture de rallye pendant l’économie planifiée de la Tchécoslovaquie n’était pas facile. Cela démontre l’expertise technique et l’engagement des concepteurs et ingénieurs de ŠKODA à l’époque » explique le directeur du musée ŠKODA, Andrea Frydlová . En effet, ce coupé de 4 mètres de long ne pesait que 720 kg grâce à l’utilisation de l’aluminium pour le toit, le capot et les portes, ainsi que d’un plastique renforcé de fibres de verre pour les ailes et le cache moteur. Son moteur de 140 chevaux – placé comme sur les Porsche à l’arrière, ce qui explique son surnom – la propulsait à 220 km/h, une vitesse considérable pour une voiture de rallye de sa catégorie.

Les succès ne se firent pas attendre : outre un nouveau doublé au Monte-Carlo avec à leur bord deux équipages tchèques, la 130 RS remporte le championnat d’Europe des voitures de tourisme en 1981 grâce à une version spécialement conçue pour les épreuves sur circuit. Redoutable.

ŠKODA FABIA R5 : Tout simplement Fabuleuse…

Suite à son intégration dans le Groupe Volkswagen en 1991, ŠKODA a repris ses bonnes habitudes au Monte-Carlo avec 4 victoires consécutives en catégorie F2 pour la Favorit 136L. Symbole d’un engagement croissant en rallye, l’OCTAVIA WRC concourt dès 1999 dans la catégorie reine et décroche en 2001 un podium lors de l’exigeant rallye du Kenya.

À la fin des années 2000, la ŠKODA FABIA Super 2000 place une nouvelle fois le savoir-faire tchèque au premier plan. Elle s’adjuge les titres mondiaux pilotes et constructeurs du championnat IRC (Intercontinental Rally Challenge) de 2010 à 2012, de même que les titres ERC (European Rallye Championship) et APRC (Asia-Pacific Rally Championship) de 2012 à 2014. Entre 2009 et 2014, le bolide a raflé plus de 50 titres nationaux et internationaux !

Et vous êtes loin d’avoir tout lu ! Homologuée en 2015 pour concourir dans la catégorie WRC2, la ŠKODA FABIA R5 rebat rapidement les cartes de la discipline, remportant depuis lors 60% des épreuves auxquelles elle a participé. ŠKODA reste ainsi sur 4 titres mondiaux de rang entre 2015 et 2018 , le dernier ayant été conquis par le duo tchèque composé de Jan Kopecky et Pavel Dresler.

La boucle est bouclée, pourrait-on dire. Mais l’engagement de la marque de Mladá Boleslav en Rallye n’est pas prêt de s’arrêter, comme l’a réaffirmé son PDG Bernhard Maier : « Le rallye nous convient très bien et nous allons y rester dans le futur. Nous pourrions peut-être même revenir dans la catégorie reine… » Avec une ambition intacte depuis 1901, dans la plus pure tradition de Laurin & Klement puis ŠKODA : engranger les victoires et garnir un palmarès déjà bien fourni.

Palmarès SKODA FABIA R5 en WRC2

• 4 championnats du monde WRC2 (2015, 2016, 2017, 2018)
• 28 victoires sur 47 courses disputées depuis 2015
• 10 victoires sur 12 courses disputées en 2018
• Triplé au championnat du monde WRC2 des pilotes en 2018

écrit en partenariat avec l’Equipe