ŠKODA 1100 OHC

ŠKODA 1100 OHC : le prototype de course tchèque fête ses 60 ans
ŠKODA 1100 OHC : le prototype de course tchèque fête ses 60 ans

ŠKODA 1100 OHC : le prototype de course tchèque fête ses 60 ans

20. 12. 2017

La ŠKODA 1100 OHC est un symbole des 116 années d’engagement de ŠKODA dans le sport automobile

ŠKODA a construit son premier prototype de course il y a 60 ans, la ŠKODA 1100 OHC. Cette voiture de course à deux places présentait un bon nombre d’innovations techniques particulièrement innovantes pour l’époque. ŠKODA avait initialement produit des barquettes pour les courses de longue distance. En 1959, deux coupés fermés furent construits sur cette base. Un des deux exemplaires encore existant de la barquette est exposé au Musée ŠKODA à Mladá Boleslav.

"La ŠKODA 1100 OHC est un des meilleurs exemples de la qualité de l’ingénierie et de la construction tchèque", déclare Andrea FRYDLOVA, directeur du Musée ŠKODA. "Ce modèle est un symbole des 116 années d’engagement de ŠKODA dans le sport automobile."

ŠKODA a développé la barquette à deux places au printemps 1956. La ŠKODA 1100 OHC est dotée d’un moteur monté à l’avant de quatre cylindres pourvu d’un double arbre à cames. Avec sa cylindré de 1 089 cc, il développe une puissance de 92 ch à 7 700tr/min. Pour l’époque, une puissance supérieure à 85 ch était spectaculaire. Au niveau du carburant, ŠKODA utilisait du carburant issu de l’aviation avec un indice d’octane élevé.

Avec un empattement de 2 200 millimètres, une longueur totale de 3 880 millimètres, une largeur de 1430 millimètres et une hauteur de seulement 964 millimètres, la barquette est exceptionnellement plate et tendue. Grâce à sa carrosserie en plastique renforcé de fibres de verre, la ŠKODA 1100 OHC ne pesait que 550 kilogrammes. Cette conception extrêmement légère permettait d’obtenir des accélérations phénoménales et une vitesse de pointe de plus de 200 km/h. Aux premiers stades du développement, la voiture de course disposait de phares escamotables, remplacés par la suite par une solution plus pratique, des phares fixes avec couverture aérodynamiques en plexiglas.

Contrairement aux véhicules de courses précédent du constructeur tchèque, les ŠKODA SPORT et SUPERSPORT, qui étaient basés sur des châssis robustes issus de la production de la ŠKODA 1101, la 1100 est un prototype. La base structurelle est un cadre tubulaire soudé à partir de tube à paroi mince. La voiture doit son excellente maniabilité à sa répartition du poids pratiquement parfaite : Avec un conducteur de 75 kg, le rapport est de 49,7% à l’avant et de 50,3% à l’arrière pour la propulsion tchèque. L’embrayage, la boîte de vitesses à cinq rapports et la boîte de transfert se trouvent à l’arrière et forme une seule unité d’assemblage. A l’avant, les roues étaient montées sur un essieu triangulaire trapézoïdal et à l’arrière sur essieu pendulaire avec bras tirés. La suspension à barre de torsion des roues de 15 pouces était à la pointe de la technologie pour la fin des années 1950.

La première apparition de la voiture de sport ce solda par une victoire. Le pilote Miroslav FOUSEK s’imposznt sur le circuit municipal de Mladá Boleslav au volant de la ŠKODA 1100 OHC à la fin du mois de juin 1958. En raison de la situation politique de la fin des années 1950 et jusqu’au début des années 1960, les voitures de course de Mladá Boleslav se sont limitées à des compétitions dans les pays du bloc soviétique.

En plus des barquettes en fibre de verre construites en fin d’année 1957, ŠKODA a produit deux coupés 1100 OHC « fermés » en 1959 avec une carrosserie en aluminium. Le poids n’excédait pas 610 kilogrammes et permettait de conserver les performances de la barquette ouverte. Les deux coupés ont été gravement endommagés lors d’un accident il y a des années. Un châssis et une transmission ayant été miraculeusement préservés, les équipes de restauration au musée ŠKODA travaillent actuellement d’arrache-pied pour rénover une des deux versions du coupé ŠKODA 1100 OHC.

L’une des ŠKODA 1100 OHC appartient à l’importateur britannique ŠKODA UK, qui utilise le véhicule principalement pour des évènements au Royaume-Uni. L’autre véhicule mythique de course se trouve habituellement au Musée ŠKODA au siège du constructeur dans la ville de Mladá Boleslav, sauf lorsque celui-ci participe à des évènements internationaux de voitures anciennes.