L’après-vente automobile et l'électrique

Comment l’après-vente automobile s’adapte à l’électrique ?

Comment l’après-vente automobile s’adapte à l’électrique ?

19. 4. 2019

Les véhicules électriques sont en passe de révolutionner le marché de l’après-vente automobile. Découvrons comment.

Véhicules électriques et services connectés : un nouveau marché à conquérir pour l’après-vente

Même s’ils ne représentent encore qu’une petite part du parc automobile, les véhicules 100% électriques et hybrides sont en passe de révolutionner le marché de l’après-vente automobile. Voyons comment.

Pourquoi les professionnels de la réparation et de l’entretien doivent s’adapter à l’électrique ?

Même s’il n’est pas question d’une disparition totale des véhicules utilisant un moteur à combustion, la généralisation des voitures hybrides et 100% électriques est en passe de modifier en profondeur la façon dont les véhicules doivent être réparés. L’entretien d’un véhicule électrique est en effet différent d’un véhicule traditionnel à la fois dans la méthode et dans les consignes de sécurité à respecter, dans la mesure où il s’agit de travaux liés à de fortes tensions et intensités électriques.

Mais ce sont également les besoins en réparation qui sont en train d’évoluer. Rappelons en effet qu’un véhicule traditionnel est composé de 1500 pièces environ, alors qu’une voiture électrique n’en dispose que d’une centaine. Mais si les pièces sont moins nombreuses, elles peuvent être plus dangereuses à manipuler et nécessitent parfois un équipement de pointe. Indéniablement, le métier de l’après-vente automobile change, notamment parce que les types de panne ne sont pas les mêmes en fonction des types de véhicule.

 

Des avancées technologiques pour les mécaniciens

Les avancées technologiques ne sont pas que l’apanage des véhicules. Les réparateurs, eux aussi, bénéficient de nouvelles technologies susceptibles de bouleverser le secteur de l’après-vente automobile. Les lunettes de réalité augmentée en sont un bon exemple. Cet outil permet notamment au garagiste d’effectuer des opérations de maintenance ou de réparation en ayant des informations diagnostic directement projetées sur les verres de contact.

 

Comment les technologies connectées révolutionnent le marché de l’après-vente automobile ?

Selon une étude du cabinet Deloitte, 100% des voitures vendues neuves d’ici à 2025 seront équipées de systèmes et de services connectés intégrés. Cette « révolution numérique » est à l’origine d’un nouveau modèle d’affaire susceptible de redessiner le marché de l’après-vente automobile. En effet, les technologies connectées représentent un enjeu très important pour le secteur de l’aftermarket. Elles permettent par exemple de diagnostiquer en temps réel l’état du véhicule à travers les informations remontées par la prise OBD. Elles offrent de plus la possibilité de déployer toute une gamme de nouveaux services autour de la réparation et la maintenance de la voiture. Citons à ce titre le diagnostic à distance, la prise de RDV automatique ou encore des push sur des offres ciblées.

 

En France, le marché de l’après-vente automobile est estimé à environ 6,5 milliards d’euros. Mais pour rester concurrentiels, les professionnels de l’entretien et de la réparation doivent s’adapter aux évolutions du secteur.