Façonner l'avenir fait partie de notre histoire

Pionnier de l’industrie automobile, Škoda est l’un des premiers grands constructeurs de l’histoire. L’aventure débute en 1895 à Mladá Boleslav, sous l’impulsion de deux Tchèques de génie, Laurin & Klement. À l’époque, l’automobile est encore rarissime. C’est en produisant des bicyclettes fiables et confortables que les deux amis se lancent dans l’innovation de la mobilité des individus. Ensuite, ils vont rapidement s’étendre à la moto, puis à la voiture. Les productions Laurin & Klement s’imposent vite comme l’expression de l’art de vivre et du luxe tchèque. Ce n’est qu’en 1925 que Laurin & Klement devient Škoda, à l’occasion d’un rapprochement avec un conglomérat sidérurgique. Grâce aux différentes ressources apportées, cette fusion permet de transformer le petit constructeur en un grand nom de l’automobile. Contrairement à la plupart des marques de l’Europe de l’Est, nées d’une décision bureaucratique au temps du « rideau de fer », Škoda a toujours été animée par des ingénieurs, des techniciens et des ouvriers passionnés d’automobile. Intégrée dans le Groupe Volkswagen en 1991, la marque connaît depuis un renouveau sans équivalent, avec des gammes de berlines et de SUV modernes et de haute qualité. 2020 représentait l’année de l’électrification de Škoda avec la naissance de l’Enyaq iV, le premier SUV 100% électrique de la marque. Et cette innovation n’est pas la première de la marque. Fiables, belles et avant-gardistes, les Škoda sont aujourd’hui l’expression d’un savoir-faire industriel à la fois allemand et tchèque.

Une passionnante histoire

En 1866, Emil Škoda, alors jeune ingénieur de 27 ans, commence à travailler en tant qu’ingénieur en chef dans une usine de machines à Pilsen, spécialisée dans la production de moteurs à vapeur, d'équipements pour les distilleries, les sucreries, les brasseries, les outils agricoles et autres équipements d'ingénierie. Škoda était un entrepreneur très prévoyant, capable d'estimer comment l'industrie mécanique allait se développer et quels produits seraient demandés sur le marché. Il a compris que si l'usine de machines de Pilsen devait devenir un acteur important sur le marché de l'époque, il serait nécessaire d'investir massivement dans l'entreprise, d'introduire de nouveaux domaines et de moderniser sa production. Le chef de l’usine rejette les propositions d'Emil Škoda et choisit de lui vendre l'entreprise. 15 ans plus tard, c’est un succès car il réussi à estimer correctement qu'il y aurait un grand intérêt pour les armes dans l'Europe turbulente et a parié sur ce programme de production. C’est en 1925 que Škoda entreprise rachète l’usine automobile de Laurin et Klement à Mladá Boleslav. 9 ans plus tard, l’entreprise introduit la production à la chaîne de véhcules dans l'usine historique de Mladá Boleslav.

Histoire de la course

Plus de 120 ans de courses

Chronologie d'une histoire à succès

Histoire du logo Škoda

Le logo avec la « flèche ailée » que l'on connaît actuellement fut utilisé pour la première fois en 1926. Son origine est teintée de mystère.

Le futur imaginé par Škoda