Nouveau contrôle technique 2019

Quelles sont les nouveautés du contrôle technique 2019 ?

Quelles sont les nouveautés du contrôle technique 2019 ?

7. 3. 2019

Le nouveau contrôle technique est officiellement reporté au 1er juillet 2019. ŠKODA vous aide à y voir plus clair sur les nouvelles modalités du contrôle.

Retour sur les évolutions du contrôle technique en 2018


Afin de répondre à une directive européenne, le contrôle technique automobile a fortement évolué en 2018. Les points de contrôle du véhicule, qui étaient au nombre de 123, ont augmenté. A présent ce sont 133 points qui sont vérifiés. Auparavant 400 défauts et 10 fonctions étaient contrôlés, ce sont maintenant 610 défauts et 9 fonctions qui concentrent l’attention des contrôleurs.

 

De ce nouvel examen découlent 3 scénarios possibles :

  1. Il existe 140 défaillances mineures constatables, dans ce cas votre véhicule peut rouler, il devra être réparé sans obligation de contre-visite.
  2. Si votre voiture présente certaines des 341 défaillances majeures référencées, une contre-visite est obligatoire dans un délai de 2 mois.
  3. La différence majeure de ce nouveau contrôle technique 2018 est que, dans le cas d’une automobile présentant un défaut parmi les 129 défaillances critiques constatables, le véhicule est immobilisé à partir du lendemain du contrôle. Il devra être réparé et présenté lors d’une contre-visite dans un délai de 2 mois.

 

Quelles sont les nouveautés du contrôle technique 2019 ?


Afin de répondre aux directives de la loi de transition énergétique pour la croissance verte d'août 2015, le contrôle technique complémentaire annuel anti-pollution 2019 se renforce sur les questions de pollution. Deux points sont particulièrement vérifiés :

  • L’opacité des fumées
  • Le taux d’émission des gaz polluants (CO2, NOX)

Ce sont plus de 8 millions de véhicules qui seront impactés par ces nouvelles mesures qui seront mises en vigueur au 1er juillet 2019.

Depuis 1991, la norme Euro a pour but de normaliser et réduire les émissions de particules polluantes. Ces normes sont classées de 1 à 6.

Les automobiles, aux normes Euro 1 à 3, en l’absence de référentiel, seront contrôlées selon l’ancienne procédure. A l’époque il n’y avait pas de mesures d’opacités des fumées pour homologuer les véhicules et certains polluants n’étaient pas pris en compte. Cela concerne les véhicules légers essence mis en circulation à partir d’octobre 1972 et diesel à partir de janvier 1980.

A partir du 1er juillet 2019, les véhicules légers Euro 4, 5 et 6 seront tous impactés par ce nouveau contrôle technique. Les estimations évoquent une augmentation des contre-visites, pour Euro 4, au-delà de 10%. Les petites voitures effectuant des petits trajets urbains et ayant un moteur diesel sont tout particulièrement visées.

Ce nouveau contrôle s’inscrit dans le Plan climat par la sélection des véhicules, les plus polluants, devant se soustraire du parc automobile français. Pour pallier ces inconvenances, le gouvernement a mis en place une prime à la reconversion permettant d’acquérir ou louer un véhicule plus propre.

Depuis septembre 2015, tous les véhicules particuliers neufs mis sur le marché dans l’union européenne doivent être conformes à la norme Euro 6. Les modèles ŠKODA neufs sont évidemment conformes à cette norme, découvrez par exemple la citadine ŠKODA CITIGO.