ŠKODA ENYAQ IV et OCTAVIA sur la même ligne de production
March 8, 2021

Le SUV tout électrique ŠKODA ENYAQ iV est fabriqué sur la même ligne de production que les modèles OCTAVIA et KAROQ. Mladá Boleslav est le seul site du Groupe Volkswagen fabriquant au même endroit des voitures reposant sur deux plateformes différentes. Regardez de plus près cette solution unique.

Alors que d’autres voitures électriques du Groupe Volkswagen basées sur la plate-forme MEB sont fabriquées dans des usines dédiées, ŠKODA a décidé d’adopter une approche de « production parallèle » pour sa première voiture électrique reposant sur la plate-forme MEB. L’objectif était d’obtenir une flexibilité de production maximale et d’utiliser le plus efficacement possible les lignes de production.

ŠKODA AUTO lance la production en série du modèle ENYAQ iV dans son usine principale de Mladá Boleslav

Aleš Bureš

Directeur du service Car Production Planning

« Une des raisons pour lesquelles nous avons intégré la production des modèles ENYAQ iV sur les lignes de production OCTAVIA est que cela permet de libérer de la capacité pour d’autres modèles », explique Aleš Bureš, directeur du service Car Production Planning.

Réactivité et flexibilité

Les employés de l’usine de Mladá Boleslav sont habitués à une certaine flexibilité sur la ligne de production OCTAVIA. Auparavant, ils y produisaient la RAPID, et ils y fabriquent maintenant une partie des modèles KAROQ. Contrairement à l’OCTAVIA, la RAPID reposait sur sa propre plate-forme, pas sur la MQB du Groupe Volkswagen. « Malgré cela, l’intégration était un défi pour ŠKODA. Pour combiner la production de voitures MEB et MQB de manière optimale, il a fallu beaucoup de travail, principalement de la part de nos unités de planification, mais aussi de tous les départements de l’entreprise », souligne M. Bureš.

Au siège social de Mladá Boleslav, ŠKODA a investi 32 millions d’euros dans les travaux de transformation nécessaires pour que les modèles MEB et MQB puissent être produits sur la même ligne

Michael Oeljeklaus

Membre du conseil d’administration de ŠKODA responsable de la production et de la logistique

« ENYAQ iV est le premier modèle ŠKODA produit en série conçu dès le départ comme une voiture alimentée uniquement par batterie. Cela implique des exigences différentes des modèles à moteur thermique en termes de processus de production et de séquence des opérations de production », souligne Michael Oeljeklaus, membre du conseil d’administration de ŠKODA responsable de la production et de la logistique.

Selon lui, la solution retenue permet de réagir à la demande automobile avec flexibilité. « Cela nous donne la possibilité de fabriquer entre 250 et 350 ENYAQ iV par jour dans notre usine principale. Ainsi, nous sommes en mesure de réagir immédiatement à la demande du marché, tout en veillant à ce que les lignes de production soient pleinement utilisées en toutes circonstances », ajoute M. Oeljeklaus.

Dans le cadre des travaux, nous avons dû apporter des modifications structurelles au bâtiment, aux technologies de convoyage et à la ligne d’assemblage final.

Batteries et affichages tête haute

Même si la flexibilité n’est pas une nouveauté sur la ligne de production OCTAVIA, la production en parallèle des modèles MQB et MEB a nécessité des modifications particulières. Au total, 32 millions d’euros ont été investis dans ces modifications, qui ont eu lieu au cours de l’été dernier. Malgré les complications de cette année causées par la pandémie de Covid-19, la ligne de production a été réorganisée dans les délais impartis. « Les plus grands changements concernent l’assemblage, car c’est dans ce domaine que la différence entre la production de véhicules à moteur thermique et la production de voitures électriques est la plus notable. Nous avons dû gérer de nouveaux composants spécifiques à la plate-forme MEB et aux voitures électriques et tenir compte du poids globalement supérieur des voitures électriques », explique Aleš Bureš. En raison des contraintes de poids, des cycles ont été ajoutés sur la ligne d’assemblage et des réglages ont été effectués sur l’unité d’assemblage des châssis. Un nouveau poste de travail pour la pose des batteries a également été créé.

À l’avenir, la marque fabriquera jusqu’à 350 unités ENYAQ iV par jour sur ce site, de manière entièrement flexible, aux côtés des séries OCTAVIA et KAROQ

De nouvelles technologies pour la manutention des batteries lourdes ont été mises en œuvre; et le nouveau poste de travail permettant de modifier les affichages tête haute est une autre innovation intéressante. L’ENYAQ iV est en effet le premier modèle ŠKODA doté d’un nouveau type d’affichage tête haute avec une surface de projection beaucoup plus grande et de fonctionnalités à réalité augmentée. Cette solution est beaucoup plus exigeante en termes de production que l’affichage tête haute classique. De petites modifications ont également été apportées à la structure porteuse de l’usine de production en elle-même. « Nous avons effectué de petits ajustements sur certaines poutres, mais nous avons dû réaliser une vérification complète des réserves de capacité structurelle du bâtiment », précise Aleš Bureš. Au cours des modifications, le constructeur automobile tchèque a accordé une grande attention à la sécurité, notamment en ce qui concerne la manutention des batteries. ŠKODA a également mis en place de vastes mesures de protection anti-incendie, y compris l’installation de caméras thermiques qui surveillent en permanence la température dans l’usine de production et activent une alarme si la température s’écarte de la plage prescrite.

Le coin des actualités