ICONS GET A MAKEOVER : UN CAMPING-CAR RÉSOLUMENT PRATIQUE
February 26, 2021

À quoi ressemblerait le légendaire ŠKODA 1203 s’il avait été imaginé par un designer d'aujourd'hui ? Entrez dans l’univers des designers et découvrez leurs sources d'inspiration.

Lorsque le designer Daniel Hájek observe la ŠKODA 1203 d’époque en parfait état choisi pour le shooting photo, les souvenirs l’assaillent : « Mes grands-parents ont un modèle à plate-forme comme celui-ci dans leur jardin, mais il ne roule plus. » Et lorsqu’il ajoute « C’était comme ma première voiture, nous l’utilisions dans notre ferme. À l’âge de 15 ans, j’ai eu le droit de démarrer le moteur, puis de la conduire dans les champs », on comprend bien que ce n’est pas un hasard s’il a choisi cet utilitaire ŠKODA de légende pour la série Icones Get a Makeover.

Mais ce n’est pas seulement une question de nostalgie. « J’en ai parlé avec des confrères. Puisque j’avais un certain vécu avec le modèle 1203, ils m'ont dit que je pourrais essayer d’imaginer la version d’aujourd’hui. Mais je pense aussi qu’un véhicule comme celui-ci serait parfait pour la marque ŠKODA à l’heure actuelle » explique Daniel. Selon lui, ce modèle incarne à merveille les valeurs de la marque : pratique, habitacle spacieux et solutions « Simply Clever ».

Le « nouveau » 1203 qu'il imagine est un camping-car moderne avec un toit « extractible ». « Ce type de véhicules connaît récemment un regain de popularité. Au final, c’est pour ce genre de design que j’ai opté. Mais initialement, j’avais dans l’idée de créer un véhicule d’escorte pour le peloton du Tour de France » poursuit le designer, évoquant l’attachement du constructeur tchèque au monde du cyclisme.

Anti-rétro

Pour sa réinterprétation moderne du ŠKODA 1203, le designer s’est attaché à adapter le look légendaire du camping-car au 21è siècle. « Je voulais que les gens voient tout de suite qu’il s’agit du même véhicule, mais sans qu’il n’arbore un côté rétro trop évident. J’ai imaginé un véhicule moderne rendant hommage à la légende », souligne Daniel à propos de la philosophie qui a guidé sa création. Son objectif consistait avant tout à proposer un design épuré. « Je voulais créer un modèle intemporel », explique-t-il.

Ainsi, le 1203 de Daniel arbore un « double pic », comme le designer aime à décrire les bords légèrement saillants au niveau du toit et de la calandre, présentant des lignes plus franches que le modèle original, dont les formes étaient davantage arrondies. Les lignes horizontales circonférentielles du 1203 d’origine ont laissé place à la « ligne de tornade » caractéristique des véhicules ŠKODA actuels, et Daniel a choisi pour sa version des feux à l'allure particulièrement moderne. « J’ai longtemps réfléchi à la façon dont évoquer la forme circulaire des feux du modèle d’origine sans donner à ma version un côté trop rétro. C’est la raison pour laquelle hormis quelques courbes que l’on retrouve ici, la signature des phares est nouvelle et audacieuse », explique Daniel.

C’est la partie arrière du véhicule qui a donné le plus de fil à retordre au designer. « Le 1203 original est relativement étroit. Les véhicules d'aujourd'hui sont beaucoup plus larges. Qui plus est, j’avais dans l’idée de rappeler les feux avant d’origine, qui étaient identiques sur le 1203 et sur le 1000 MB », poursuit-il. C'est pourquoi les lignes horizontales confèrent au véhicule une impression de largeur. Les côtés inclinés et le toit relativement étroit rendent quant à eux hommage à la silhouette longiligne du 1203 d’origine.

ŠKODA 1203

Le ŠKODA 1203 a été la camionnette tchécoslovaque le plus utilisé du XXe siècle. Le modèle a été présenté pour la toute première fois le 14 septembre 1968 lors du salon de l’ingénierie de Brno. Les différentes versions de ce véhicule ont joué un rôle majeur dans la vie des Tchèques et des Slovaques, qu'il s'agisse des naissances (version ambulance) ou des enterrements (version corbillard), sans oublier les versions minibus, camping-car, pick-up ou encore véhicule commercial. Cet utilitaire à structure décloisonnée était équipé d’un moteur 4 cylindres à soupapes en tête de 38 kW. Le modèle a d’abord été produit à Vrchlabí avant que la production ne soit délocalisée en 1981 à Trnava, en Slovaquie, où le 1203 fut fabriqué jusqu’à la seconde moitié des années 90.

La polyvalence comme maître-mot

Dans l’esprit de Daniel, le nouveau 1203 repose sur le modèle Transporter, également exploité par le Groupe Volkswagen. Mais il pourrait tout aussi bien être 100 % électrique. « Un véhicule électrique permettrait une utilisation encore plus optimale de l’espace, » explique-t-il. L’habitacle est dominé par un tableau de bord minimaliste, qui se distingue par une articulation horizontale et un volant à deux branches à la forme horizontale.

La tablette en forme d’aile inversée dans la partie inférieure du tableau de bord est également un clin d’œil à la version d’époque du 1203. Cette tablette offre un espace de rangement et présente l’avantage d’être rétractable. « Une tablette coulissante pourrait être encombrante dans une voiture normale, mais est très pratique dans un camping-car ».

Côté écran d'informations et de loisirs, on pourrait croire de prime abord que Daniel a fait le choix de ne pas puiser dans ses compétences. En tant que designer d’interfaces utilisateur, il travaille avant tout sur l’apparence et le fonctionnement des systèmes d’infoloisirs. Toutefois, sa version du 1203 est dénuée de ce type d’équipements. « L’idée, c’est que le conducteur utilise son smartphone ou sa tablette pour accéder aux informations », explique Daniel, avant de préciser qu’il pourrait bien entendu concevoir une application spéciale permettant à ces dispositifs de contrôler les fonctions du véhicule. Le tableau de bord est uniquement doté d’un petit écran d’information derrière le volant et à côté des grilles à air. L’affichage est reflété par une plaque arborant le nom du modèle, située face au siège passager.

Daniel Hájek

Âgé de 31 ans, ce designer tchèque a débuté sa carrière chez ŠKODA. Après avoir étudié le design graphique et les technologies de conditionnement à l’École supérieure de formation professionnelle de Štětí, Daniel a intégré la Faculté de Design et d’Art Ladislav Sutnar de Pilsen. Il a ainsi renoué avec la passion qu’il nourrit depuis l’enfance pour les voitures, en se spécialisant dans le design de véhicules de transport. Daniel a intégré ŠKODA en 2016, alors qu’il était encore étudiant, et a collaboré avec le constructeur tchèque dans le cadre de son projet de fin d’études. Il est aujourd’hui designer d’interface utilisateur (IHM), et le fruit de son travail se retrouve dans les systèmes embarqués des ŠKODA OCTAVIA et ENYAQ iV. Il a également travaillé sur les prototypes VISION X, VISION RS, VISION iV et VISION IN. En dehors du travail, il crée des œuvres d’art surréalistes sous le pseudonyme DENI.

Le coin des actualités